Archives de la catégorie Twitter

Les entreprises abusent-elles de la sociabilité des internautes?

comScore a récemment publié un article[1] dans lequel nous apprenons que 1/6 du temps passé en ligne par les internautes américains est utilisé sur les réseaux sociaux. Cette valeur a donc doublé puisqu’elle n’était que de 1/12 en 2007. D’ailleurs, un article de Social Media News[2] annonce que depuis 2010, les médias sociaux auraient même détrôné la pornographie en tant qu’activité principale des internautes!

Sur cette lancée du net social, ce n’est plus un secret que Facebook utilise vos intérêts explicites et ceux de vos amis afin de vous présenter de la publicité ciblée. De son côté, Microsoft a maintenant lancé son nouveau moteur de recherche Bing Social, qui communique avec Facebook afin d’optimiser la pertinence des résultats qu’il vous présente. De plus, il vous offre aussi la nouvelle application Twitter Maps pour rechercher des tweets en fonction de leur géolocalisation.

Continuant sur la même lignée, TechCrunch[4] va même jusqu’à affirmer que ce n’est qu’une question de temps avant que les revenus publicitaires de Facebook ne dépassent ceux de Google. Bien qu’ils devraient croître de façon importante, je crois que TechCrunch a oublié de tenir compte du lancement du tout nouveau bouton +1 de Google. Il s’agit d’un équivalent du bouton Like qui leur permettra de concurrencer Facebook dans la présentation de publicités ciblées sur les intérêts explicites des utilisateurs. Évidemment, les internautes devront préalablement se créer un compte Google afin de pouvoir sauvegarder leurs préférences dans leur profil. Ce compte est le même qui est utilisé pour Gmail, Google Docs, YouTube, Google Reader, Google Calendar, etc. Peut-être qu’un jour ces entreprises auront assez d’information pour vous cloner!

[1] The Network Effect: Facebook, Linkedin, Twitter & Tumblr Reach New Heights in May
[2] Social Media finally mounts Porn….online that is
[3] Bing Social
[4] Prediction: Facebook Will Surpass Google In Advertising Revenues

Publicités

Poster un commentaire

Devriez-vous annoncer sur Facebook, LinkedIn ou Twitter?

Cette semaine, j’aimerais commenter l’article Should You Advertise on Facebook, LinkedIn or Twitter?, récemment publié par Social Media Examiner. Le but de cet article n’est pas forcément de choisir sur quel réseau votre organisation doit établir sa présence, connecter avec ses clients et publier ses billets mais plutôt de choisir la plateforme publicitaire payante correspondant le mieux à ses besoins.

D’entrée de jeu, l’article oppose principalement Facebook et LinkedIn. Twitter n’y joue qu’un rôle de figurant puisque l’article mentionne surtout le fait qu’il n’est présentement accessible qu’aux grosses organisations. Après avoir vérifié par moi-même, le formulaire d’application pour annoncer sur Twitter exige un budget mensuel minimal de 5000$ à 9999$ pour pouvoir être soumis.

Donc, comment choisir entre Facebook et LinkedIn pour publier vos annonces? L’argument avancé par cet article est simple : il faut se baser sur les capacités de segmentation des plateformes. Il faut habituellement utiliser Facebook pour la publicité B2C et LinkedIn pour la publicité B2B. Pourquoi? À cause de la nature des informations que les utilisateurs fournissent à chaque plateforme.

Vous désirez rejoindre des hommes de 35-45 ans qui aiment le plein-air et la cuisine méditéranéenne? Aucune de ces informations n’est explicitement disponible sur LinkedIn puisqu’on ne vous y demande pas votre âge, ni votre sexe lors de votre inscription. Facebook peut toutefois disposer de cette information si vous avez fait les « likes » appropriés.

Vous désirez rejoindre des directeurs de l’approvisionnement d’entreprises agroalimentaires canadiennes? Bien qu’il soit possible d’inscrire son emploi et le nom de votre employeur dans Facebook, le système de segmentation des utilisateurs de sa plateforme publicitaire ne permet pas d’exploiter ces critères. Par contre, ce type d’information est la nature même de LinkedIn et c’est précisément le levier sur lequel se base son engin de segmentation.

En conclusion, la pensée populaire « utilisez Facebook pour votre réseautage personnel et LinkedIn pour votre réseautage professionnel » continue de s’appliquer lorsqu’il s’agit de choisir sa plateforme publicitaire. Évidemment, chaque situation est unique et vous aurez peut-être des raisons spécifiques pour faire un choix différent mais il s’agit d’une ligne directrice intéressante pour établir son point de départ.

3 Commentaires