Archives de décembre 2011

Google Analytics : la navigation par onglets affecte-t-elle le temps passé sur la page?

Quand on se demande comment certaines métriques de Google Analytics sont vraiment calculées sous le capot, nous pouvons parfois parvenir à des hypothèses obscures. L’effet de la navigation par onglets (tabbed browsing) sur le temps passé sur la page (time on page) est un des aspects qui ne semblent pas faire l’unanimité dans la pratique. Suite à la publication de l’article de Stéphane Hamel intitulé « The effect of tabs on the time on page metric« , j’ai décidé d’approfondir le sujet et de tester la matière une fois pour toutes!

Définissons d’abord le scénario : l’utilisateur navigue sur votre site avec un seul onglet ouvert (onglet A) et se trouve présentement sur la page A1. Il trouve le lien B1 intéressant, l’ouvre dans un nouvel onglet mais continue de lire la page A1, sur laquelle il se trouvait déjà. Pendant sa lecture, il clique ensuite sur le lien A2 et la lit cette page immédiatement. Il va ensuite dans l’onglet B qu’il avait ouvert plus tôt, lit le contenu de la page B1 et clique ensuite sur le lien B2. L’utilisateur lit cette page et ferme ensuite son navigateur.

La séquence de navigation des pages est donc : A1, B1, A2, B2. Par contre, l’ordre dans lequel l’utilisateur lit réellement ces pages est : A1, A2, B1, B2. Selon Google Analytics, quel est le temps passé sur chaque page? Calcule-t-il le délai indépendamment pour chacun des onglets ou bien mesure-t-il tout simplement le temps écoulé entre chaque page demandée, peu importe l’onglet à l’origine de la requête? J’ai décidé de mettre fin à la spéculation et de réaliser un test afin d’en avoir le coeur net!

J’ai d’abord commencé par me créer des pages protégées par mot de passe qui n’enregistrent les données dans Google Analytics que lorsque nous sommes correctement authentifiés. De cette façon, je suis le seul à pouvoir affecter les données. Ensuite, j’ai exécuté deux ensembles de test en utilisant des navigateurs différents, ce qui me permettra de segmenter facilement les résultats obtenus pour chacun de ces tests.

Voici le protocole utilisé :
TEST #1 – NAVIGATEUR FIREFOX
A1 (et j’ai ensuite attendu environ 1 minute)
B1 (et j’ai ensuite attendu environ 10 seconds)
A2 (sans attendre)
B2

TEST #2 – NAVIGATEUR SAFARI
A1 (sans attendre)
B1 (et j’ai ensuite attendu un peu plus de 2 minutes)
A2 (et j’ai ensuite attendu 5 minutes)
B2

Voici les résultats affichés dans Google Analytics (cliquez sur l’image pour la voir en grand format) :
Temps passé sur la page

Ce que j’ai donc découvert est que Google Analytics se contente seulement de calculer le délai entre chaque requête d’une même visite sans tenir compte de l’onglet dans lequel celles-ci sont effectuées. L’information est donc traitée dans l’ordre d’ouverture des liens comme si toutes les actions s’étaient produites séquentiellement dans le même onglet. C’est une information très pertinente pour quiconque désire utiliser la métrique « temps passé sur la page » intelligemment.

Jean-François René

2 Commentaires