Vos « likes » génèrent-ils des revenus?

Thumb upVotre site de commerce électronique est maintenant en ligne, vous avez même intégré Google Analytics pour mesurer votre achalandage et ajouté un bouton « like » à chacun de vos produits afin que vos visiteurs puissent propager la bonne nouvelle sur Facebook! Maintenant, comment faire pour savoir si ce petit bouton vous rapporte réellement quelque chose?

Cette semaine, Cardinal Path a justement publié un article intitulé Do Facebook « Likes » Bring in Immediate Sales? afin de répondre à cette question. Cet article aborde une question très intéressante et propose une façon ingénieuse d’utiliser Google Analytics afin de pouvoir estimer cette valeur. Ce guide étape par étape vous permettra donc d’établir un lien entre les « likes » effectués par vos visiteurs et les ventes que votre site génère. Il ne suffit que d’insérer quelques lignes supplémentaires de javascript dans le code source de votre site et de faire quelques configurations dans Google Analytics pour enfin découvrir ce qui en est réellement. Amusez-vous bien!

Publicités
  1. #1 par jphilippecouture le 13 juin 2011 - 13:50

    L’article est bien pensé! Il faut effectivement mesurer cette donnée essentielle. Cependant, je n’aime pas l’approche « Revenu-driving » suggéré par l’auteur. Il ne faut pas oublier que les médias sociaux (et les actions et tendances en découlant) ne doivent pas être utilisés uniquement comme des stratégies de vente mais aussi comme des stratégies afin d’acquérir une notoriété supplémentaire. C’est exactement l’idée du Like selon moi. Quelqu’un qui « Like » une marque ou un produit signifie à ses pairs qu’il fait confiance à cette marque (produit) et qu’il en a une perception positive. Cet impact sur l’affect entraînera certainement à long terme un comportement plus enclin à l’acte d’achat mais, sert plus particulièrement à bâtir une notoriété au travers des médias sociaux.
    Bref, très bon article ! Il pourrait y en avoir éventuellement d’autres sur les hashtags!

  2. #2 par Jean-François René le 14 juin 2011 - 14:05

    Tu soulèves un bon point Jean-Philippe! Il est vrai que l’entreprise ne doit pas tenter d’utiliser les médias sociaux avec pour seul objectif de forcer ses produits au travers de la gorge de ses fans. L’entreprise doit bien sûr prendre en compte la dimension relationnelle avec la communauté afin d’établir sa confiance et sa crédibilité, bref de se bâtir un capital social. Toutefois, il ne faut pas oublier que les « likes » peuvent se situer à plusieurs niveaux qui représentent des aspects différents du processus.

    En premier lieu, un « like » sur Apple démontre un intérêt pour la compagnie/marque et c’est à cet endroit que l’entreprise devrait établir sa crédibilité générale et sa notoriété.

    De son côté, un « like » sur iPhone démontre un intérêt pour le produit et est un excellent endroit pour éduquer le consommateur, en apprendre plus sur ses préférences techniques et pour le tenir au courant des nouvelles concernant le produit.

    Un troisième type de « like » est également possible : un internaute peut faire un « like » sur un modèle précis de iPhone dans un catalogue, que ce soit sur le site Future Shop ou sur eBay. À mon avis, c’est surtout à ce niveau que l’approche « revenue-driving » des médias sociaux est pertinente étant donné que le revendeur n’est pas forcément Apple et n’a pas de pouvoir direct pour améliorer le iPhone. Certes, pour en revenir à ton point, ce revendeur ou cet intermédiaire devrait aussi avoir sa propre page corporative Facebook pour gérer ses communications plus relationnelles avec la communauté.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :